Comment inscrire le crédit d’impôt ftq ?

inscrire-credit-impot

Le fond de solidarité FTQ est une société de capital de développement, laquelle fait appel à la solidarité et à l’épargne de l’ensemble de la population québécoise. Il a pour mission de créer et de maintenir des emplois au Québec grâce à des investissements dans les petites et moyennes entreprises. Il a aussi comme objectif de procurer aux actionnaires un rendement équitable. En cotisant au fonds de solidarité FTQ, il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt. Découvrez tous les renseignements à ce sujet dans cet article !

Crédit d’impôt en FTQ : pourquoi ?

Le gouvernement québécois propose d’offrir des crédits d’impôt afin d’encourager les travailleurs à épargner au Fonds de Solidarité FTQ. Cette situation permet alors au gouvernement de poursuivre sa mission économique essentielle.

En contrepartie de cet épargne, le gouvernement octroie un incitatif fiscal, c’est-à-dire un avantage fiscal. Le REER+ propose alors une réduction fiscale, ou également appelée économie d’impôt additionnelle, de 30 %. C’est une économie supplémentaire à la déduction déjà acquise du REER.

A noter que pour les actionnaires du Fonds de Solidarité FTQ, les crédits d’impôts sont de 15% au Québec, et pareillement dans le fédéral. Une limite de 1500 dollars par année fiscale est imposée, laquelle correspond à l’achat d’actions du Fonds de Solidarité FTQ d’une valeur de 5000 dollars.

Quelle est la différence entre FTQ, REER, et autres ?

Le REER + au Fonds de Solidarité FTQ propose une économie additionnelle d’impôts de 30%. Mais la grande différence est que le Fonds de Solidarité FTQ a des impacts sociaux plus considérables. En effet, quand il est investi en entreprises, il doit suivre plusieurs critères d’équité sociale et de développement durable.

De plus, le Fonds contribue également au développement socio-économique du Québec car il est généralement associé à plusieurs projets d’économie sociale et de logements communautaires. Si le Fonds est doublé avec le REER, les avantages sont encore plus importants.

Comment calculer les économies d’impôts ?

Il faut établir votre taux d’imposition marginal en se basant sur l’ensemble de vos revenus annuels bruts. Ce taux d’imposition varie d’une personne à une autre et peut se situer entre 28.5% et 53.5%.

Ensuite, rajoutez à ce taux d’imposition, un pourcentage de 30% d’économies d’impôts additionnelles que vous allez obtenir avec le REER+ au Fonds de solidarité FTQ. Vous obtiendrez alors un pourcentage additionnel de 15 % qui provient du crédit d’impôt au Québec et un autre pourcentage de 15% pour le crédit d’impôt fédéral. En faisant l’addition de votre taux d’imposition avec celui de vos crédits, c’est-à-dire 30%, vous obtiendrez vos économies d’impôt totales.

Généralement, le Fonds de solidarité FTQ n’est pas conseillé par un expert financier car il ne retient pas les services d’un courtier en valeurs mobilières pour le placement des actions. Celles-ci sont uniquement vendues par l’entremise de son réseau RL ainsi que de son personnel. Et enfin, l’expert financier ne s’y intéresse pas vraiment car le Fonds de Solidarité FTQ ne verse aucune commission. C’est la raison pour laquelle le conseiller financier ne présente pas toujours le REER+ à ses clients.

 

Laisser un commentaire