Comment construire en loi Pinel ?

construire en loi pinel

La loi Pinel est une loi de défiscalisation très populaire. Elle vous permet de réaliser un investissement locatif dans l’immobilier neuf tout en bénéficiant d’une réduction fiscale importante. Cette réduction d’impôt sur le revenu peut atteindre jusqu’à 21% sous certaines conditions, notamment si le propriétaire accepte de louer son bien immobilier pendant une durée d’au moins 12 ans. S’il le loue pour une durée de 9 ans, son avantage fiscal sera de 18 %, et 12 % s’il loue son bien immobilier pendant 6 ans.

Bien que la loi Pinel semble facile à suivre, il y a énormément de conditions qu’il faut respecter si vous souhaitez réussir votre investissement. Découvrez toutes les informations indispensables à connaître dans cet article.

Comment tirer profit de la loi Pinel ?

Pour profiter des avantages fiscaux de la loi Pinel, il est possible d’acheter un bien immobilier neuf, un bien immobilier ancien, ou même d’en faire construire un nouveau. Toutefois, pour cette dernière possibilité, le bien nouvellement construit doit être loué en loi Pinel. La construction immobilière à investir sous la loi Pinel est une bonne manière de tirer profit de ce dispositif de défiscalisation, même si de nombreux investisseurs semblent l’ignorer.

Le principal avantage de la construction immobilier dans un investissement sous la loi Pinel reste la possibilité de contourner des commissions, lesquelles sont généralement touchées par les intermédiaires tels que les conseillers en gestion de patrimoine, les promoteurs, etc. De cette manière, les investisseurs peuvent optimiser davantage leur rentabilité.

Quelles sont les étapes à suivre pour construire en loi Pinel ?

construire en pinelPour construire en loi Pinel, il faut suivre certaines étapes. Déjà, il faut commencer par trouver un terrain qui soit situé dans la zone éligible au dispositif de défiscalisation. Ensuite, il faut construire le logement, lequel doit être mise en location dans les 12 mois suivant la livraison.

Pour cette location, il faut respecter les autres conditions établies par la loi Pinel à savoir la mise en location du bien en tant que résidence principale des locataires, le respect des plafonds de loyers et des ressources des locataires. Et comme le stipule parfaitement bien la loi Pinel, la durée minimale de l’investissement doit être de 6 ans. Mais l’investisseur a également le choix entre 9 et 12 ans.

Quelles sont les zones éligibles à la loi Pinel ?

Les dispositifs de défiscalisation immobilière tels que la loi Pinel ont un objectif principal : améliorer le secteur immobilier. En ce sens, ils contribuent à équilibrer l’écart qui se présente entre l’offre et la demande.

Ainsi, les zones éligibles à la loi Pinel sont celles où les demandes sont considérablement plus élevées que les offres. D’après les études des spécialistes du gouvernement, il s’avère que les zones A, Abis et B1 sont concernées par cette baisse des offres immobilières. Voilà pourquoi la loi Pinel se concentre davantage dans ces territoires qu’ailleurs. Autrefois, les zones C et B2 ont été éligibles, mais après recadrage du dispositif, ils ont été enlevés.

Laisser un commentaire